Accueil » Le ciel dans tous ses états » 2020 » Foudres caniculaires du 1er août 2020

Foudres caniculaires du 1er août 2020

Nous voici en août ! Après encore de longs et longs jours d'attente, une nouvelle situation d'évolution diurne se profile. Les plaines intérieures gardoises sont la cible privilégiée. La situation ne devrait pas démarrer trop tôt, c'est le week-end, alors pour une fois je ne me précipite pas trop :) Décollage à 15h, atterrissage vers 16h pile pour le début de la première cellule de la journée avec le tonnerre quelques minutes après mon arrivée : timing parfait ! Luminosité compliquée, bases et convections peu discernables... c'est au départ un peu mou et flou mais au moins, la foudre se présente. Elle tombe souvent entre les poses. Les premières gouttes finissent par arriver, je me décale un peu vers l'est. Finalement, le flux du jour est assez lent et je vais avoir une nouvelle fenêtre de tir, la cellule va me passer juste devant. Après encore un peu de foudre ratée, quelques impacts se laissent capturer :

Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.

Cette cellule finit par s'évacuer dans mon dos alors qu'une nouvelle s'active dans son alignement. Je reste sur ma position car plus à l'ouest/nord, dans l'axe des orages qui explosent vers l'Ardèche et la vallée du Rhône (le Gard fait office de "pointe sud"), de nouvelles cellules explosent au même endroit que les précédentes. La aussi, les rafales descendantes sont présentes au regard des "impacts" et des pieds de pluie qui se forment. Il y a une belle base sur la gauche, l'ambiance caniculaire (38 à 40°c cet après-midi dans le secteur) avec ces rideaux et les cigales, il n'y a pas à tergiverser : c'est le top de l'été kéraunique, je suis tellement heureux d'être présent dans ces instants. La foudre va à nouveau se montrer avec quelques bons coups de canon :

Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.

Les cellules du jour deviennent de beaux petits monstres avec certainement de la grêle. Je décide de me replacer plus à l'est. Un nouveau "bébé" éclot vers la limite Gard/Hérault, tout aussi puissant. Il pleut, je suis en bordure, je tente quelques captures depuis la voiture mais c'est compliqué et la foudre se montre plus rare. Je vais finalement me déplacer jusqu'à Nîmes et son sud mais l'activité orageuse se décale plus rapidement vers l'est/sud-est du département... la foudre côté nîmois et ouest gardois ne se montre plus. Je reviens vers l'Hérault après cette boucle "inutile" et observe tout cela se tasser, avec un joli coucher de soleil :

Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.

Notez cependant la convection sur la gauche de la photo ci-dessus : des cellules orageuses arrivent depuis l'ouest héraultais/est audois. Une carte à jouer? Je pense d'abord me replacer quelques kilomètres plus à l'ouest pour avoir une vue dégagée sur ça mais les cellules semblent vouloir glisser sur la partie littorale de l'Hérault. Je n'ai pas envie d'observer ça de trop loin si jamais ça tient jusqu'ici, je me dirige alors vers le littoral. La cellule bien active vers le bittérois flashe et puis finalement je vois un impact. Je vise dans le tas, un autre impact ! Puis, dans la continuité à l'avant il y a quelques cellules qui popent en direction de la Gardiole et du montpelliérain. L'ambiance "monsoon" est très agréable (si on excepte les moustiques!). Un rideau bien étroit aborde Montpellier, je vise dedans... et un impact bien puissant qui se divise en trois à quelques mètres du point de chute s'abat sur l'ouest de la ville. Ce sera l'unique de ce petit orage... Dommage car par la suite je remarquerais les mammatus au-dessus de même tête, la composition avec la foudre aurait été plutôt très cool !

Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle. Cliquez pour avoir la photo à sa taille réelle.

Bonne surprise presque nocturne et comme souvent à presque domicile, j'ai bien fait de me replacer vers le littoral. Cette journée fut donc une agréable balade dans la fournaise estivale avec la réussite à la clé :)

Retour à Le ciel dans tous ses états

Dernière mise à jour de la page : 2 février 2021

Contact | Copyright © 2004-2021 - chrispics.fr - Par Christian Carmona | Lexique | Chrispics Carto | Recherche | Météo Montpellier